A Titre d'Aile Librairie Jeunesse
jan
26
2017

L’hirondelle qui voulait voir l’hiver

hirondelle

Elle est bien décidée à rester, elle ne suivra pas ses « copines » lorsque, comme chaque année, elles migreront un peu avant le début de la rude saison…

Elle verra ce qu’elle n’a jamais vu, l’automne, ses couleurs, mais aussi le premier froid, les premiers flocons de neige, et puis le blanc, seulement le blanc,avant se s’endormir, épuisée sur ce matelas tendre mais glacé…

C’est sans compter sur celui, qui, ignorant la peur et l’indifférence fera de cette rencontre le début d’une belle amitié…

Il est beau cet album, comme les couleurs qui illumine ses pages et nos yeux, elle est belle l’histoire de ce petit être, qui, s’endort dans le froid mais que l’on oublie pas et à qui on ouvre sa porte…

L’hirondelle qui voulait voir l’hiver
Philip Giordano
Ed. Milan | 12,90 €

août
25
2016

Albertus l’ours du grand large, Laurence Gillot, Thibaut Rassat

Laurence Gillot et Thibaut Rassat - Albertus, l'ours du grand large.

…Sorti en avril dernier, cet album semble nous avoir échappé.

Ce soir, à bord de l’Albertus, une énigme  pour le capitaine Balthazar Babkine : Lors de sa promenade nocturne sur le pont, notre capitaine découvre un ours en peluche abandonné.

A qui peut bien appartenir cet ours sur un bateau où ne naviguent que des adultes ?

Nous on a envie de savoir, alors on s’immerge dans  cette histoire nourrit d’indices et pleine de rebondissements.

On se laisse aussi attraper par  l’originalité des illustrations, par les formes un peu  géométriques des personnages…

Et puis, on s’émeut de cette histoire sensible, abordant simplement le thème de la mort, du deuil et du  recommencement.

Un bel album.

 


août
25
2016

Songe à la douceur, Clémentine Beauvais

 

Songe à la douceur par Beauvais

 

Coup de cœur de la rentrée pour les ados et les adultes !

J’ai eu la chance de le lire en avant première ce mois de juillet, il a donné une couleur toute particulière à mon été…
Je vous le recommande chaudement pour cette rentrée, je souhaiterais qu’il prolonge un peu les bienfaits de vos vacances ….
L’écriture est éblouissante de beauté et vous ne pourrez pas quitter Tatiana et Eugène sans connaître le dénouement de leur histoire….Carole

 


 

 

 

Anciens articles »